Après plus de 50 ans d’existence le Conservatoire de Massy est devenu un acteur majeur de la vie culturelle et éducative de Massy, et l’un des conservatoires les plus importants de l’Essonne. « Partage, sensibilisation, ouverture, plaisir, exigence, autonomie, collectif, encouragement, émotion, rayonnement, transmission, découverte, tous ces mots constituent la sève qui nourrit notre établissement ! » comme aime à le souligner son Directeur Rémi Lerner que ce soit au 8 rue des États-Unis ou lors de manifestations organisées hors les murs comme en ce mois de février.

1er FÉVRIER - 19H30

ESPACE DE PROXIMITÉ LINO VENTURA
Rendez-vous est pris pour un « Impromptu Musical » au 2 place Saint Fiacre. Dans notre ligne de mire le Directeur du Conservatoire Rémi Lerner. Qu’est-ce qu’un Impromptu, Rémi ? « En musique, un impromptu est une composition musicale libre, semblable à une improvisation, et généralement écrite pour un seul instrument. » Voilà la raison pour laquelle les élèves de notre Conservatoire à Rayonnement Communal - une dizaine - se relaient au piano… mais pas que ! Qu’ils aient choisi Jingle Bells de James Pierpont, l’Adagio de Johann Kaspar Mertz ou un extrait de la bande originale de la série Game Of Thrones composée par Ramin Djawadi, la plupart des élèves du CRC s’apprêtent à vivre leur première scène à l’image de Solène - guitariste de son état - occupée à gérer son stress. Pour Michel Fouquet - professeur-animateur du Conservatoire - « le but de la soirée est de voir si nos élèves sont capables de jouer, seuls, en public… mais aussi de voir s’il leur est possible de s’améliorer en observant leurs camarades ».

9 FÉVRIER - 11H

MÉDIATHÈQUE HÉLÈNE OUDOUX
Impromptu Musical, Acte 2. Direction le 13 allée Albert Thomas. Piano, clarinette, contrebasse, xylophone, accordéon… Lecteurs - petits et grands - tendent l’oreille ! Un moment de plaisir et de partage qui donne un aperçu de l’éventail des pratiques qui s’offrent aux élèves du Conservatoire. « Nous produisons de petits événements musicaux qui cadrent parfaitement avec la partie événementielle de nos médiathèques », souligne Michel Fouquet qui voit dans cet Impromptu Musical « une manière de montrer hors les murs le fruit du travail de nos élèves ».

12 FÉVRIER - 20H

ESPACE LIBERTÉ 
Place aux chorales et petits-ensembles. L’orchestre à cordes poussins ouvre le bal. Puis viennent les chorales des classes de formation musicale : Le Hérisson, Mister Chat ou bien encore Le Tango du Rat enchantent le public qui bat la mesure… parfois tant bien que mal. L’ensemble de saxophones clôt la soirée en  interprétant deux standards du jazz : Solitude de Duke Ellington et Take Five de Dave Brubeck. Pour Florence Jacquin-Ribot, professeur de piano « il est vrai que la prestation constitue l’aboutissement de notre enseignement, de nos efforts. Nous travaillons pour les autres, pour partager cette joie, mais il y a aussi ce plaisir personnel que l’on trouve et dans le travail et dans la réalisation ; ce qui est très, très important, c’est ce plaisir ». Un plaisir que les élèves et professeurs du Conservatoire n’ont eu aucun mal à communiquer au public de l’Espace Liberté.

19 FÉVRIER - 19H30

ÉGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE
La parole est à Rémi Lerner, le mieux à même de nous dire quelques mots sur ce concert hommage à Pierre Bodin, professeur du Conservatoire. « Pierre nous a quittés il y a presque un an jour pour jour… La vie s’est poursuivie au Conservatoire (…) Pourtant, chaque fois que je traverse ce long couloir je bute sur cette porte fermée de la salle 14. Il m’arrive de l’ouvrir, me disant, « peut-être Pierre… » Mais non. Le concert de ce soir n’est pas une consolation, ni une déploration, mais un témoignage intense d’amitié, partagé par l’ensemble du Conservatoire pour évoquer la personne de Pierre, son amour de la musique et avant tout son travail de pédagogue.