Voir la fildefériste Chloé Moura et le funambule Mathieu Hibon évoluer avec grâce et audace sur un câble tendu au-dessus d’une bête mécanique en mouvement. Se laisser aller à rêver, bercé par la musique, alors que la Compagnie Underclouds nous donne à voir la condition de l’homme évoluant à chaque instant au-dessus de l’abîme. Métaphorique, poétique, le Funambus a fait vivre aux Massicois une soirée aussi insolite que réussie un samedi soir à Massy.
site : «Funambus»

 

Scolarité, insertion professionnelle, relations entre quartier, logement, les thèmes abordés en ce samedi 20 mai résonnent encore dans le patio du Centre Culturel Paul B. Et pour cause ! C’est au 6 allée de Québec que se sont tenus les États-Généraux de la Jeunesse. « Une opportunité d’échanger avec les élus et de donner notre avis sur la politique jeunesse de la ville », nous confie Denisia, 20 ans.

Lire la suite

Dans quel but ? Pour Tania Hammouche, maire adjointe en charge de la jeunesse et de la cohésion sociale, cette journée est une opportunité. « Elle nous donne l’occasion de réinterroger notre politique à l’attention des jeunes pour répondre au mieux à leurs attentes. »

C’est dans cette optique que la municipalité a lancé dès 2015 un diagnostic de l’offre de services à destination de la jeunesse. Deux consultants, deux sociologues et une chargée d’enquête ont interrogé 368 jeunes et plus d’une centaine d’acteurs locaux. Quels enseignements ont-ils tiré de cette enquête ? Que la jeunesse massicoise est très largement satisfaite de vivre dans sa ville ! Mais aussi – et c’est bien dommage –  que nos jeunes n’ont pas forcément connaissance des dispositifs qui les concernent. Et c’est cette jeunesse que la municipalité a souhaité pleinement associer aux États-Généraux via des ateliers de co-construction avec cette volonté de « faire avec » et pas seulement « faire pour ». Et les jeunes Massicois se sont mobilisés. Ils ont été plus de 400 à faire part de leurs espoirs et de leurs inquiétudes via un questionnaire dont ont émergé 121 propositions ! Des propositions sur lesquelles la municipalité s’est penchée avec le plus grand soin et qui ont permis d’organiser toute une série de débats le jour J. De quoi permettre aussi aux acteurs locaux de mieux cerner les besoins de nos jeunes mais aussi de les « informer sur ce qui existe pour eux à Massy et dont ils n’ont pas forcément connaissance » pour citer Hawa Niang, conseillère municipale déléguée aux animations jeunesse.

Coups de cœur, coups de gueule, la journée du 20 mai a été l’occasion pour notre jeunesse « de se faire entendre » pour reprendre les propos tenus par Yohann, 20 ans, en marge d’un débat sur la question du logement. L’occasion pour Jean-François et Kadert, 19 ans, d’évoquer les relations parfois difficiles entre quartiers et Julienne, 20 ans, de saluer le fait « que l’on nous demande notre avis pour faire avancer les choses ».

Leur avis, Luis, Florian, Alain, Jean François, Yohann, Farah, Aurore, Amara, Denisia, Kharé, Hannan et Hanalore l’ont à nouveau donné lors de la séance plénière qui est venue clôturer cette journée. Une journée au cours de laquelle l’équipe municipale a pris un certain nombre d’engagements – dont celui de créer un comité de suivi de ces Etats-Généraux – pour répondre à la priorité de ces jeunes : réussir. Parce que, pour citer Tania Hammouche, « nous avons plein de petits diamants à Massy qui ne méritent que de briller ».

#pint
ofscience

LA SCIENCE À BOIRE

Où croiser Jérôme Perez (astrophysicien et enseignant-chercheur à l’ENSTA ParisTech), Anuradha Jagannathan (maître de conférences au laboratoire de Physique des Solides, Paris-Sud) ou bien encore Frédéric Tangy (directeur de recherche au CNRS, directeur de l’unité de Génomique Virale et Vaccination à I'Institut Pasteur) ?

Lire la suite

À Massy ! Et plus précisément au 83 rue Raymond Aron, pardi. C’est en effet au Truculent, un bar / restaurant fort sympathique, que ces scientifiques sont venus parler de leur art dans le cadre du Festival Pint Of Science ; un festival International qui a eu lieu du 15 au 17 mai dernier dans onze pays et trente-deux villes en France dont Massy. Discuter cosmologie, physique ou biologie sans se prendre la tête, voilà une opportunité qui ne se refuse pas. Nous avons d’ailleurs saisi la balle au bond et interviewé Frédéric Tangy. Comment fonctionne la vaccination ? Comporte t’elle des risques ? Pourquoi est-il nécessaire de se faire vacciner contre des maladies ayant presque disparues en France ? La parole à l’expert !
www.pintofscience.fr - www.letruculent.fr

Comment fonctionne la vaccination ?
La vaccination consiste à introduire des éléments microbiologiques dans un individu pour stimuler son système immunitaire pour le préparer à répondre en vue d’une infection future.
Comporte t’elle des risques ?
Non. Bien sûr que non. Clairement non ! Parce que les produits vaccinaux sont testés lors d’essais extrêmement réglementés et très complexes dans lesquels la première nécessité est qu’ils soient absolument sûrs et sains et parfaitement tolérés. Évidemment, l’on ne peut pas dire qu’il y ait zéro danger sur les millions d’individus qui sont injectés – il peut toujours y avoir un petit risque – mais ce sont des risques qui sont parfaitement contrôlés et infiniment plus faibles que les risques liés à la maladie que l’on cherche à prévenir par la vaccination.
Pourquoi est-il nécessaire de se faire vacciner contre des maladies ayant disparu ?
Parce que dans la réalité elles n’ont pas disparu. Prenez la rougeole. Nos enfants ne sont pas touchés par la rougeole parce qu’ils sont vaccinés. Mais arrêtez de les vacciner et ils attraperont cette maladie pour la simple et bonne raison qu’elle circule encore un peu et qu’il y a toujours quelques cas de-ci de-là y compris chez nous parce qu’il existe des personnes qui résistent et qui refusent de se faire vacciner.

Louis Pasteur découvre le vaccin contre la rage.

André Chantemesse et Fernand Widal découvrent le vaccin contre la typhoïde.

Albert Calmette et Camille Guérin mettent au point un vaccin contre la tuberculose.

Pierre Descombey et Gaston Ramon inventent le vaccin contre le tétanos.

Philippe Maupas met au point le vaccin contre l’hépatite B.

#entre
prenariat

BOX2HOME

Pour Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn, « un entrepreneur, c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente. » Mais quel avion a donc construit Ahmed Chaieb ? Nous lui avons posé la question.
http://box2home.fr

Ahmed, le génie, c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration ! Comment est née la marque Box2home ?
Après dix années passées dans les métiers du transport et de la logistique - dont le côté redondant avait fini par me lasser - j’ai eu envie d’innover, de relever un nouveau challenge, de quitter ma zone de confort… et créer Box2home dont le concept m’est venu au moment de refaire mon appartement lorsque j’ai découvert que me faire livrer les articles qui me manquaient pour finir ma cuisine allait prendre entre deux et huit jours et nécessiter de bloquer une matinée ou un après-midi. D’où l’idée de créer une société qui mette en relation des particuliers et des chauffeurs-livreurs professionnels. Téléchargez notre application, renseignez vos coordonnées, choisissez la taille du véhicule souhaité parmi une flotte de 500 chauffeurs et laissez Box2home vous indiquer le chauffeur-livreur le plus proche ainsi que le coût de la course à des prix inférieurs à ceux proposés par les grandes enseignes.
Pourquoi avoir posé vos valises à Massy ?
Les transports ! L’accessibilité avec l’A10 juste à côté de nos locaux ou encore la N20…
L’on a tendance à dire que les bonnes idées ne sont qu’un début, quel avenir pour Box2home ?
Notre croissance rapide nous a permis de nouer des partenariats avec des enseignes comme Ikea à Évry, de commencer à nous intégrer sur d’autres points de vente en Île-de-France comme à Lisses et à aller sur du national avec une implantation à Marseille avec cet objectif d’être la solution de livraison instantanée la moins coûteuse.

#entre
prenariat

BOX2HOME

Pour Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn, « un entrepreneur, c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente. » Mais quel avion a donc construit Ahmed Chaieb ? Nous lui avons posé la question.
http://box2home.fr

Ahmed, le génie, c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration ! Comment est née la marque Box2home ?

Suite interview

Après dix années passées dans les métiers du transport et de la logistique - dont le côté redondant avait fini par me lasser - j’ai eu envie d’innover, de relever un nouveau challenge, de quitter ma zone de confort… et créer Box2home dont le concept m’est venu au moment de refaire mon appartement lorsque j’ai découvert que me faire livrer les articles qui me manquaient pour finir ma cuisine allait prendre entre deux et huit jours et nécessiter de bloquer une matinée ou un après-midi. D’où l’idée de créer une société qui mette en relation des particuliers et des chauffeurs-livreurs professionnels. Téléchargez notre application, renseignez vos coordonnées, choisissez la taille du véhicule souhaité parmi une flotte de 500 chauffeurs et laissez Box2home vous indiquez le chauffeur-livreur le plus proche ainsi que le coût de la course à des prix inférieurs à ceux proposés par les grandes enseignes.
Pourquoi avoir posé vos valises à Massy ?
Les transports ! L’accessibilité avec l’A10 juste à côté de nos locaux ou encore la N20…
L’on a tendance à dire que les bonnes idées ne sont qu’un début, quel avenir pour Box2home ?
Notre croissance rapide nous a permis de nouer des partenariats avec des enseignes comme Ikea à Évry, de commencer à nous intégrer sur d’autres points de vente en Île-de-France comme à Lisses et à aller sur du national avec une implantation à Marseille avec cet objectif d’être la solution de livraison instantanée la moins coûteuse.

#viedequartier

QUEL CHANTIER !

C’est le mardi 23 mai qu’a été inauguré le Square de Grenoble revu et corrigé par ses habitants (cf. magazine de mai). Jardiner, planter, peindre, co-construire, les Massicois coachés par l’atelier Rusch n’ont pas ménagé leur peine et le résultat est à la hauteur de leurs efforts. Un square à (re)découvrir !
http://reinventetonsquare.wixsite.com/massy
http://atelier-rusch.com

#vie
dequartier

QUEL CHANTIER !

C’est le mardi 23 mai qu’a été inauguré le Square de Grenoble revu et corrigé par ses habitants (cf. magazine de mai). Jardiner, planter, peindre, co-construire, les Massicois coachés par l’atelier Rusch n’ont pas ménagé leur peine et le résultat est à la hauteur de leurs efforts. Un square à (re)découvrir !
site : reinventetonsquare
site : atelier-rusch.com

#vie
dequartier

VIENS CHEZ MOI,
JE MANGE CHEZ UNE COPINE

Vous ne savez pas de quelle manière vous y prendre pour faire connaissance avec vos voisins ? Vous hésitez à faire le premier pas ? Et si vous faisiez appel au service Convivialité / Vie de Quartier pour organiser des rencontres entre riverains comme celles qui se sont tenues le 12 mai rue Ella Maillart ou le 19 mai rue Jean Rostand. Alors, qu’attendez-vous pour composer le 01 60 13 72 91 !

#danse

EH, BIEN DANSEZ MAINTENANT

Vendredi 12 mai, 18h15, les lumières se tamisent et les murmures cèdent la place au silence. Que le spectacle commence ! Les petites silhouettes des élèves de l’école maternelle Jean Jaurès font leur apparition sur la scène de l’Auditorium de l’Opéra.

Lire la suite

Le sourire aux lèvres, les bambins enchaînent les chorégraphies comme de véritables professionnels. Les applaudissements résonnent alors que le rideau se ferme sur les jeunes Massicois après 45 minutes de spectacle. Pour Bruno Selingue, professeur de danse qui intervient depuis le mois de février à Jean Jaurès auprès des 7 classes de maternelle, c’est une réussite : « C’est la première fois que la danse entre à l’école ; une opportunité pour les enfants de se glisser dans la peau de vrais artistes le temps d’un instant et de connaître la magie du spectacle, la scène, le public et les coulisses et ainsi partager un moment tous ensemble. » Et pourquoi pas de faire naître des vocations.

« C’est la première fois que la danse entre à l’école ; une opportunité pour les enfants de se glisser dans
la peau de vrais artistes. »

« Je viens très régulièrement – deux à trois fois par semaine – du fait de l’ambiance, de l’ouverture des blocs, la taille de la salle et la convivialité du coup je tenais à être présent pour les un an de la salle avec des activités sympas, des dégustations, du monde. »

Arnaud

#festivités

HAPPY BIRTHDAY

Souvenez-vous ! C’est le 16 mai 2016 qu’ouvrait à Massy le plus grand espace de bloc indoor de France. Au 4 rue Galvani pour être précis. Et c’est le 19 mai 2017 qu’ArkoseMassy a célébré ses un an d’existence lors d’une soirée dont le maître mot était convivialité. Challenge par équipe, party time, DJ Set, voici les ingrédients d’une soirée réussie. Rendez-vous l’année prochaine.
https://massy.arkose.com

#judo

TOUT FEU,
TOUT FLAM

Ils enchaînent les performances ! Qui ça ? Les judokas de FLAM 91 ! Marie-Eve Gahie a décroché sa première médaille européenne chez les seniors lors des championnats d’Europe qui se sont tenus à Varsovie du 20 au 23 avril dernier. Elle est aussi sacrée championne d’Europe par équipe avec la France. Cerise sur le gâteau, le club remporte 2 médailles d’Or, 2 médailles d’Argent et 2 médailles de Bronze lors des championnats de France individuel 1re division Juniors qui se sont tenus les 13 et 14 mai dernier à Paris. Félicitations à Marie-Eve Gahié, Jawad Abdelkrim, Etienne Delvert, Coraline Marcus-Tabellion, Shirine Boukli, Alexia Vega et Reda Seddouki.

#football

ON REFAIT
LES MATCHES

De nombreux trophées, plusieurs montées en division supérieure, le FC MASSY 91 a réalisé une saison exceptionnelle. « Nous sommes très heureux de ces résultats » nous explique Fati Mehigueni, directeur technique du club. Mais pas question de s’endormir sur ces lauriers. « Il faut maintenant poursuivre le travail. »

Lire la suite

Le coach des U9, Corentin, nous décrit une très bonne saison de ses jeunes joueurs et pense que ces nombreux trophées gagnés cette année ne sont qu’un début pour le club « L’objectif c’est de gagner tous les tournois auxquels on participe et de permettre aux jeunes de prendre du plaisir dans leurs accomplissement ».
Les espoirs ont aussi brillé cette saison. Les U17 sont champions et les U19 sont à un match de la consécration. Bahi, joueur de l’équipe des U19 DHR, nous donne son ressenti sur la saison : « On a fait une très bonne saison, Farès Bourdache et Matthieu Dunon nos deux coachs nous ont suivi toute la saison depuis le mois d’août sans jamais lâcher l’équipe, ils ont su former un bon groupe. Sans eux on ne serait pas arrivé là ». À quelques jours du match décisif contre Palaiseau, Bahi confiait être serein « c’est un match comme les autres pour nous et nous ne nous mettons pas la pression. Nous appliquerons notre football, ce que nous avons travaillé tout au long de l’année ». Mais « on va chercher la victoire comme on l’a toujours cherché » nous explique Bahi « avec détermination ». Pari réussi : les U19 accèdent à la DSR.
http://www.fcmassy91.fr