- clic clac -

En vous remerciant!

Samedi 17 novembre, 21 avenue Carnot, pas question pour les membres du Conseil de Quartier d’Atlantis - gilet rétro-réfléchissant sur le dos - de voir leur quartier disparaître sous les déchets !

Lire la suite

Le Conseil de Quartier, les élus du Conseil Municipal et du Conseil Municipal des Enfants, les membres de l’association des 4M et de Vivre Massy Atlantis, l’association A.R.B.R.E, la Recyclerie Sportive ainsi que les habitants vous le diront : ce grand nettoyage d’Automne a été l’occasion de rappeler qu’il n’y a pas de petite incivilité ou encore de sensibiliser les uns et les autres au respect du cadre et ce dès le plus jeune âge…  Une belle opération citoyenne qui s’inscrit dans la continuité du travail réalisé chaque jour par les agents de la propreté urbaine au cours de laquelle a été récoltée plus d’une tonne de déchets.  Un chiffre qui nous rappelle que nous sommes tous acteurs de la propreté de notre ville. Nos enfants montrent l’exemple. En septembre dernier, les élèves de maternelle de l’école Descartes nettoyaient la nature dans le parc Georges Brassens.

- retour sur -

1 an de mandat

« Cela fait un an que Vincent Delahaye m’a passé le témoin et que l’équipe municipale m’a choisi comme Maire. Depuis un an, avec la majorité, nous sommes fidèles à notre ligne : allier l’ambition et la vie quotidienne et toujours regarder l’avenir avec optimisme. »

- retour sur -

1 an de mandat

« Cela fait un an que Vincent Delahaye m’a passé le témoin et que l’équipe municipale m’a choisi comme Maire. Depuis un an, avec la majorité, nous sommes fidèles à notre ligne : allier l’ambition et la vie quotidienne et toujours regarder l’avenir avec optimisme. »

- se souvenir -

La grande guerre

C’est le lundi 11 novembre 1918, dans le wagon-salon de Napoléon III stationné dans la clairière de Rethondes près de Compiègne, qu’était signé l’armistice qui mettait fin à la première guerre Mondiale.

Lire la suite

Une guerre qui - pour citer le président de l’Institut Massicois de la Citoyenneté et de la Mémoire (IMCM) Guy Bourdeau - « nous reste familière parce qu’il n’est pas de famille française qui ne soit rattachée par le souvenir d’un père, d’un grand-père, d’un ancêtre ». Pourquoi commémorer le centenaire de la Grande Guerre ? Pourquoi revenir en 130 tableaux sur ces années terribles - via des centaines d’illustrations et de textes explicatifs - si ce n’est pour tirer les leçons du passé et construire un avenir meilleur ? Que faire de ces photos jaunies, de ces lettres maintes fois relues qui témoignent de « l’héroïsme des humbles, du sacrifice des sans grade, de la fraternité des combattants » ? Les transmettre aux jeunes générations. « Cette jeunesse qui demain devra transmettre les valeurs de la République, la mémoire de ceux qui ont assuré, avec courage et abnégation, le sauvetage de la Patrie, suivant notre devise « Liberté-Egalité-Fraternité » et la solidarité qui ont toujours fait sa force et sa grandeur. » Des propos auxquels le président du Comité d'Entente des Associations d'Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Massy - Jean Vanbesien - ne trouve rien à redire, lui qui milite depuis 50 ans pour transmettre cette mémoire.

info +

- L’Institut Massicois de la Citoyenneté et de la Mémoire a deux missions : 1 - Conserver la mémoire de celles et ceux qui sont morts pour la France autant que de celles et ceux qui l’ont honorée par leurs actions.  2 - Transmettre le flambeau aux jeunes générations en leur insufflant, par le maintien de la mémoire collective, le sens du devoir, l’amour de la patrie et le respect de ses valeurs.
- La Grande Guerre a fait 1,4 millions de morts sur 8 millions d’hommes mobilisés.
- La Municipalité a rénové le monument aux morts du cimetière des Sablons à l’occasion du centième anniversaire de l’armistice de 1918.

- s’insérer -

Découvrez la résidence sociale Atlantis

Novembre 2018, 26 rue Victor Basch, rendez-vous est pris à la résidence sociale Atlantis. Oubliez les années 70, ses barres, ses unités de vie composées d’une douzaine de chambres individuelles de 7,5 mètres carrés alignées le long d’un couloir partageant cuisine, salle à manger et sanitaires ! Les résidences sociales à l’image de la résidence Atlantis sont dans l’ère du temps.

Lire la suite

Difficile d’y trouver à redire. Au total ce sont 300 logements autonomes de 18m² à 35 m² pouvant accueillir des personnes seules, des couples ou familles monoparentales avec enfants, répartis dans trois bâtiments possédant chacun une kitchenette et une salle d’eau privative avec douche, sanitaire et lavabo. La construction de la résidence sociale Atlantis impliquait de reloger les résidents de l’ancien foyer de travailleurs migrants du 7 rue Victor Basch. Une Maîtrise d’Œuvre Urbaine et Sociale (MOUS) associant tous les partenaires (la ville, le bailleur, la préfecture et le 1% logement) a démarré en novembre 2013 afin d’accompagner ces « Chibanis » dans ce changement de vie. « La ville a garanti l’emprunt contracté par ADOMA pour ce projet et à ce titre 20% des logements nous ont été attribués. Ces nouveaux types de logements transitoires nous permettent de loger des familles en difficulté afin de leur laisser le temps de se reconstruire et d’accéder à un logement pérenne dans le social », souligne Bouchra Laoues, Adjointe au Maire en charge du Social et du Logement.

- découvrir -

Opération Mozart

Comment renouveler les publics de la musique classique ? Et si Constantin Rouits - chef d’orchestre - et Vincent Barraud - artiste en résidence à l’Opéra de Massy - détenaient la réponse ?

Lire la suite

Son nom : « Bastien et Bastienne » de Wolfgang Amadeus Mozart ou sous les yeux d’un magicien, dans un cadre pastoral et enchanteur, les querelles, chagrins et réconciliations d’un jeune berger et d’une jeune bergère. Constantin et Vincent ont adapté ce singspiel d’une heure - écrit par Wolfgang Amadeus Mozart à l’âge de 12 ans - pour proposer à un public scolaire une version en français. Que dire de la mise en scène ou de la direction si ce n’est que l’une et l’autre sont à la hauteur de la mission qu’ils se sont confiés : faire découvrir l’opéra à de jeunes Essonniens puisqu’ils sont après tout le public de demain. 

www.orchestredemassy.com

- vivre ensemble -

Prix Halimi

Quel est le point commun entre le collège Gérard Philippe (Massy) et le collège Henri Wallon (Vigneux-sur-Seine) ? Les deux établissements sont les lauréats de l’édition 2018 du Prix Ilan Halimi contre l'antisémitisme et en faveur de l'amitié entre les religions.

lire la suite

Pour le Conseil Départemental de l’Essonne ce prix vise « à prévenir et lutter contre l’antisémitisme, encourager la connaissance et le partage autour des différentes religions afin de promouvoir le vivre-ensemble, développer le respect de l’autre et la fraternité dans un espace laïc bienveillant, sensibiliser à la tolérance et au respect d’une part entre les croyants et les non-croyants et d’autre part entre les croyants dans leur diversité religieuse ». En 2018, les élèves du collège Gérard Philippe avaient été récompensés pour leur projet de stèles à la mémoire d’Ilan Halimi assassiné en février 2006 parce qu’il était Juif. Si l’édition 2019 a été lancée en septembre dernier, soulignons que ce prix sera également décliné à l'échelle nationale dans le cadre du Plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2018-2020.

www.clg-gerard-philipe-massy.ac-versailles.fr
www.essonne.fr

- se parler -

Si la lsf m’était contée

Comment rendre accessible la Langue des Signes Française (LSF) et faire en sorte que sourds et entendants se parlent au sein de l’école Emilie du Châtelet ?

lire la suite

En invitant le comédien sourd Ludovic Ducasse, membre de la première compagnie de théâtre sourd - International Visual Theatre ou IVT -, à jouer en LSF « Le prince tigre » de Chen Jiang Hong devant la classe de Vincent Dubois. Pourquoi cette classe ? Parce que cette classe « mixte » - la seule en Essonne - accueille en son sein 2 élèves souffrant de surdité ! C’est la raison pour laquelle les cours y sont dispensés par Vincent Dubois (enseignant entendant) et Sophie Harmide (co-enseignante spécialisée) qui a la charge de l'enseignement de la LSF et qui transmet les contenus et objectifs prévus par l'enseignant. En sport, mathématiques, les enfants sourds suivent le cours dans leur classe de référence avec les élèves entendants. Pour Sophie Harmide « Le prince tigre leur a permis de se familiariser avec une langue qu’ils n’entendent pas mais qu’ils doivent utiliser au quotidien ».

ivt.fr

- atelier -

avec l’auteure Mathilde Bourgon

Reine du pop-up, explique son art aux élèves de l’école Descartes.

- voter -

Inscription sur les listes électorales

Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. Si l’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans elle doit faire l’objet en dehors de cette situation d’une démarche volontaire.

Lire la suite

Or, à compter du 1er janvier 2019, le nouveau code électoral va entraîner des modifications. Les électeurs ont désormais jusqu’au 31 mars 2019 pour s’inscrire et pouvoir voter lors du scrutin des Européennes qui se tiendra le 26 mai 2019. À noter que les inscriptions se font soit en Mairie soit sur https://www.service-public.fr/

- aider -

Avez-vous droit au chèque énergie

Près de quatre millions de foyers ont reçu un chèque énergie en 2018. Comme le souligne Amélie de Montchalin, Députée de la 6e circonscription de l’Essonne, « trop de Français ne l’ont pas encore utilisé, il y a encore 500 000 ménages qui n’ont pas touché le chèque énergie auquel ils ont droit ! » Et si vous étiez éligible à ce dispositif ?

Lire la suite

UN CHÈQUE ÉNERGIE, POUR QUOI FAIRE ?
Le chèque énergie est destiné à aider les ménages aux revenus modestes à payer leurs factures d’énergie qu’il s’agisse de factures d’électricité, de gaz, de bois, de fioul…
QUI PEUT PRÉTENDRE AU CHÈQUE ÉNERGIE ?
Il faut que votre revenu fiscal n’excède pas 7 700 euros pour une personne seule et 11 550 euros pour un couple (+2 310 euros par personne en plus dans le foyer). À compter du 1er janvier 2019, ces plafonds de ressources à ne pas dépasser passeront à 10 700 euros pour une personne seule et 16 050 euros pour un couple (+3 210 euros par personne en plus dans le foyer).
À noter que le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en place un simulateur sur son site Internet pour vous permettre de savoir si vous pouvez bénéficier du chèque énergie.
VOUS PENSEZ ÊTRE ELLIGIBLE MAIS N’AVEZ RIEN RECU ?
Rendez-vous sur Internet à l’adresse suivante :
https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/assistance ou contactez le ministère de la Transition écologique et solidaire au 0805 204 805

- s’exercer -

Une nouvelle aire d’agrès sportifs

À Massy, le sport est au cœur de la ville ! Prenez la zone d’agrès sportifs inaugurée rue des Ruelles. Vous y trouverez 4 postes de cardio-fitness et 4 postes de streetworkout. La société FreeTness Energy propose même une application pour smartphone entièrement gratuite afin de bénéficier d’entrainements personnalisés ! Pour Dawari Horsfall, Adjoint au Maire délégué aux Sports, « cet équipement est une réponse à l'évolution des pratiques sportives ».

Lire la suite

Cette aire d’agrès sportifs a la particularité d’avoir été pensée avec les membres du Conseil de Quartier Pileu - Graviers - Vilmorin - Square du Clos de Villaine. Ces derniers servent de relais entre la municipalité et les habitants... « En tant que membre du Conseil de quartier, nous cherchons avant tout à améliorer le quotidien des Massicois à notre échelle », nous explique l’un de ses membres, Hakim Soltani. « Cela passe surtout par des échanges avec nos voisins, nos amis, nos commerçants… ».
Comment est né ce projet ? « À Vilmorin, nous avions des aires de jeu pour les jeunes enfants mais pas d’équipement dédié aux plus grands. La proposition initiale était la mise en place d’un City-stade. Après échanges en Conseil de Quartier, discussions avec M. Lecigne et M. Horsfall et prise en compte de l’avis des riverains, nous avons privilégié un équipement adapté au plus grand nombre et permettant une pratique sportive libre. »

- récompensée -

MASSY, « VILLE SPORT POUR TOUS »

13 novembre 2018, Auditorium du Conseil régional d’Île-de-France, la deuxième édition des « Victoires Sportives d’Île de France » est l’occasion de remettre à notre ville le trophée « Ville Sport Pour Tous ».

Lire la suite

Créé en 2018, il « valorise les actions menées dans le cadre d’une politique sportive favorisant l’accès au sport pour tous et véhiculant les valeurs du sport, en partenariat avec les acteurs du sport local », comme nous le rappelle Dawari Horsfall. Pourquoi Massy ? Parce que notre ville a mis en place trois axes de développement depuis la tenue des Assises du Sport en 2016. Premièrement, un élargissement de l’offre pour répondre aux nouvelles attentes de la population en matière de pratiques sportives. Deuxièmement, une amélioration des conditions de pratique en rénovant ou en créant des équipements sportifs notamment dans l’espace public. Troisièmement, la mise en place d’actions visant à capter les publics éloignés de la pratique sportive. Le soutien de la ville au sport pour tous c’est, entre autres, une politique de soutien aux associations sportives, la mise en place d’actions en faveur de l’éducation par le sport, des dispositifs touchant tous les publics…