Lundi - 22 janvier

Rendez-vous à l’école élémentaire René Descartes pour suivre pendant 1 semaine le club Coup de Pouce de Christine, animatrice depuis 5 ans dans l’école, et ses 5 petits membres : Willem, John, Mouna, Sami et Deborah. Il est 16h, les enfants sortent de classe et se dirigent directement vers la salle consacrée au club. Une petite pause goûter, 15 min consacrées à l’aide aux devoirs puis c’est parti pour le début des festivités. Pas de temps à perdre, le timing est serré. On commence par le jeu du pendu pour deviner le mot du jour. Pas la peine de se faire prier, les enfants participent avec enthousiasme et finissent par trouver le mot « câliner ». Ce dernier sera rangé dans une des trois boîtes créées par Christine : les mots doux, les mots piquants et les mots rigolos. On continue avec une farandole d’activités jusqu’à 17h30. Le but est de développer l’imagination, la confiance en soi et de les faire réfléchir. Le club du lundi se termine par la fameuse lecture de la « belle histoire » et hop c’est déjà l’heure de rentrer chez soi.

Mardi - 23 janvier

Nous revoilà à l’école Descartes. Le mot appris la veille fait office de mot de passe pour rentrer dans la salle du club. Une belle façon de faire travailler la mémoire. Pour les enfants, c’est un vrai plaisir de venir chaque jour, Sami qui était malade ce matin voulait absolument revenir à l’école cet après-midi pour assister au club. Après la découverte du mot du jour, on passe à la phrase surprise : « La sorcière Christine va vous transformer ! Attention chaque enfant sera transformé en... ». Tout le monde participe et complète la phrase. Tyrex, chien, pingouin… La salle se transforme vite en scène d’imitation. Un petit moment de rire et de détente qui permet à chacun de s’exprimer et de travailler sur la communication. Mouna, était une fillette très timide il y a encore quelques mois, c’est aujourd’hui une petite demoiselle très souriante et toujours le doigt levé pour prendre la parole. Retour au calme avec « la production collective d’écrits » et le jeu de l’oie pour clôturer cette séance.

Jeudi - 24 janvier

Nous arrivons à l’heure du goûter, les enfants sont un peu en retard après leur classe de sport. Vite vite, on démarre la séance, « il y a tellement de choses à voir en 1h30, c’est parfois un peu compliqué de suivre le programme à la lettre » nous confie Christine. Aujourd’hui, on découvre la phrase du jour « Sur le plancher, une araignée se tricotait des bottes. Dans un flacon un limaçon, enfilait sa culotte. J’ai vu dans le ciel… ». Christine lance la musique, tout le monde s’empresse de chanter. Quelques ateliers plus tard, la montre indique déjà 17h25. Juste le temps pour nos cinq lecteurs en herbe comme à chaque fin de séance de choisir de repartir avec un livre ; la lecture devient ainsi un réel moment de plaisir pour ces élèves de CP ; des sorties dans les médiathèques sont également organisées régulièrement. Un moyen d’ouvrir à la culture et de promouvoir l’accès aux livres.

Vendredi - 25 janvier

Dernier jour au club. Nous commençons comme à chaque fois par le petit rituel : chacun s’empresse de chuchoter le mot de passe à l’oreille de Mme grenouille, une jolie petite peluche. Un câlin plus tard, tout le monde est assis à sa place. Aujourd’hui, pas de goûter, la séance commence à 15h. On passe directement à l’aide aux devoirs puis place au mot et à la phrase du jour et ensuite à la production collective d’écrits. Nous finissons avec « TAP le son » Christine tire la carte avec la lettre M. Le but, trouver toutes les cartes avec les mots commençant par cette lettre. « Mmmmm » répètent-ils tous en boucle, concentrés, ce sera à celui qui trouvera le plus vite. Apprendre en s’amusant, tel est le maître mot des clubs coup de pouce qui affichent 100% de réussite. Des progrès qui n’échappent pas aux parents qui sont invités à venir au club trois fois dans l’année pour observer leur bout de chou. Une aventure qui se termine en juin par une cérémonie de remise de diplôme, comme les grands, Willem, John, Mouna, Sami et Deborah ont droit à leur quart d’heure de célébrité. Une reconnaissance bien méritée pour le petit groupe qui fait preuve chaque jour d’un enthousiasme à toute épreuve.