Mardi 29 janvier, la tempête hivernale « Gabriel » pointe le bout de son nez. Conséquences : de violentes rafales sur la côte atlantique et des chutes de neige sur l’Île-de-France. L’Essonne est placée en vigilance orange neige-verglas. Les conditions météorologiques et les conditions de circulation qui vont avec sont sur toutes les lèvres. En Mairie, on se prépare à actionner le plan hivernal afin d’assurer la sécurité des Massicois. « Gabriel » est de sortie, les agents de la ville aussi !

16h

Le Centre Météorologique Interrégional de Paris émet un bulletin de vigilance. « Le ciel se couvre. La dépression doit passer au sud de la région en soirée et nuit suivante. Les précipitations vont peu à peu se transformer en neige avec la baisse des températures qui approcheront progressivement 0 °C en fin de journée. Les quantités de neige prévues au sol sont de 6 à 10 cm avec localement jusqu'à 15 cm. » À Massy, la veille météo est assurée en permanence, jour et nuit, afin de prévenir tout phénomène potentiellement dangereux pour la circulation. Les équipes, elles, sont mobilisées qu’il s’agisse des agents des services techniques sur le terrain en journée avec les entreprises associées ou des agents municipaux d’astreinte du vendredi au vendredi de 16h45 à 8h15 weekend compris. « Six agents qui peuvent être appelés à n’importe quelle heure et qui savent répondre présent », comme nous l’explique Jean-Luc le responsable logistique de la Ville. Une équipe composée d’un chef d’astreinte - Michel-, de deux conducteurs d’engins de déneigement - Jean-Luc et Laurent - et de trois ripeurs - Robert, Ludwick et Mamadou.

16h45

Route de la Bonde, Laurent et Jean Luc guettent les premiers flocons. L’envoi des agents et du matériel nécessaire pour traiter la voirie ne se fait pas au petit bonheur la chance ! Un abonnement spécifique auprès de Météo France permet à la Ville de disposer de données à l’heure près et donc de déclencher le salage préventif au moment le plus opportun. Il est en effet inutile de saler trop longtemps en avance ou sur un sol sec. Les voitures ne feraient que disperser le sel.

18h

Au centre technique, les feux à éclats bleus des engins de déneigement - illuminent la nuit. Soulignons que la municipalité n’a pas attendu la période hivernal pour passer en revue ces deux véhicules équipés en lame de chasse-neige et en cuve de salage pouvant transporter jusqu’à 7 tonnes de sel chacun ! Deux engins de déneigement pour une ville divisée en deux secteurs représentant chacun 70 km de voierie. Un secteur Est et un secteur Ouest.

19h

Les premiers flocons sont attendus dans moins de 60 minutes. L’heure est venue pour nos engins de déneigement de prendre la route pour une opération de salage. Une opération essentielle pour éviter à la ville de se retrouver paralysée dès les premières chutes de neige. Direction l’Est pour Laurent et l’Ouest pour Jean-Luc. Durée de l’intervention ? « Deux heures ! » Vitesse de croisière ? « 25 km/heure ! » Comment sont choisies les voies sur lesquelles passent et repassent nos agents pour déverser 5 grammes de sel au mètre carré ? « Priorité aux voies à fort trafic et aux accès à l’hôpital. Viennent ensuite les axes importants et/ou empruntés par les transports en commun. »

00h

Tombe la neige ! Fini le salage préventif ! « Place au curatif ». À l’Est et à l’Ouest de Massy, on dégage la voirie. L’opération va durer jusqu’à 4 heure.

4h15

« Verglas. » Le mot est lâché ! C’est le cauchemar des automobilistes. Il est souvent peu visible et provoque des sorties de route et des pertes de contrôle. C’est la raison pour laquelle Laurent prend la route. Le sel seul ne fait pas fondre la neige mais « les véhicules en circulant vont brasser le sel et la neige en train de fondre et créer ainsi une sorte de saumure qui va empêcher la formation de verglas ». De quoi permettre à celles et ceux qui se rendent au travail ou qui vont déposer leurs enfants à l’école entre 6h et 8h de le faire en toute sécurité.

5h

Place aux ripeurs ! C’est grâce à Ludwick, Mamadou et Robert - trois agents exposés aux intempéries et équipés d’une pelle à neige et de sel - que vous n’avez pas glissé sur une plaque de verglas ! Remercions au passage les saleurs volontaires qui aident au salage des rues secondaires, allées, parkings… et de rappeler que chaque Massicois doit assurer le déneigement des trottoirs attenant à son habitation en vertu d'un arrêté municipal.

8h15

Au centre technique de la Bonde, l’équipe de nuit passe le témoin à l’équipe de jour dont certains membres s’activent sur le terrain depuis bientôt une heure et quart. Mission accomplie !